top of page

L’inclusion rend le monde plus vivant

Dernière mise à jour : 15 avr.


 


James n’a pas envie d’être au musée.

Pourtant, Freya, sa maman aveugle, compte sur lui pour la visite.


Ce court-métrage, scénarisé et réalisé par Genevieve Clay-Smith, nous propose non seulement une belle histoire, mais aussi un concept. En effet, l’inclusion authentique étant la priorité absolue de l'équipe, le film a été casté pour que les personnages vivant un handicap soient incarnés par des acteurs vivant réellement cet handicap.


Source : Uniting

Comments


bottom of page