top of page

TDA/H et trouble du jeu vidéo

Dernière mise à jour : 15 avr.


 
Enfant jouant à un jeu vidéo

Sébastien Henrard, psychologue spécialisé dans le TDA/H nous résume l’étude de septembre 2023 sur le lien entre TDA/H et trouble du jeu vidéo / jeu sur Internet (appelé Gaming Disorder - GD)  


«


LES RÉSULTATS CLÉS


1. Corrélation modérée

Les chercheurs ont trouvé une corrélation modérée entre la sévérité des symptômes de trouble du jeu vidéo / jeu sur Internet (GD) et ceux du trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H). Cela signifie que les personnes présentant un TDA/H peuvent être plus susceptibles de présenter des symptômes graves liés aux jeux vidéo / Internet, et vice versa.


2. Impact bidirectionnel

Les symptômes de TDA/H sont plus prononcés chez les personnes avec GD, tandis que les symptômes de GD sont plus sévères chez les individus avec TDA/H.


3. Importance clinique

Ces découvertes soulignent l'importance d’une évaluation et d’un traitement intégrés pour les personnes touchées par ces conditions.


Pourquoi est-ce important ?


Cette étude nous alerte sur la nécessité d’une vigilance accrue et d’une approche précise dans le diagnostic et le traitement du TDA/H et du GD. Elle met également en lumière l’importance de la gestion du temps passé devant les écrans (et non pas la suppression).


Discutons-en.

N’hésitez pas à partager vos pensées et expériences !


Si vous connaissez quelqu’un qui pourrait bénéficier de ces informations, partagez ce post. Ensemble, sensibilisons à l'importance de la santé mentale.


»


Source de l’article : Facebook Sébastien Henrard

Source de l’étude : ScienceDirect


Comentários


bottom of page